À 40 et 42 ans, ils squattent encore chez maman : la justice intervient !

Pascal Durand

Squatte

Imaginez-vous vivre chez vos parents à l’âge de 40 ou 42 ans. Pour certains, cela peut sembler confortable, mais pour une mère italienne de 75 ans, c’était un cauchemar qu’elle a décidé de mettre fin devant la justice.

Un soutien maternel qui tourne au vinaigre

En Italie, cette septuagénaire a pris la décision audacieuse d’affronter ses deux fils en justice pour les expulser de la maison familiale. Malgré leur situation professionnelle stable, ces deux hommes ne contribuaient ni aux dépenses du ménage ni aux tâches domestiques. Cette situation inconfortable perdurait depuis que la mère s’était séparée de leur père. Après avoir obtenu leurs diplômes, les deux frères ont eu du mal à trouver un emploi stable. Voulant les soutenir, leur mère les a accueillis, espérant qu’ils prendraient leur envol une fois leur situation financière stabilisée. Malheureusement, cela ne s’est jamais produit.

A lire aussi :   Une écossaise change de nom.. à cause d'Apple !

La justice tranche en faveur de la mère

La mère, poussée à bout par le comportement de ses fils, a finalement décidé de prendre les choses en main. La juge en charge du dossier a tranché en faveur de la mère, donnant aux fils jusqu’au 18 décembre pour quitter le domicile. Le tribunal de Pavie a souligné que, bien que le maintien au domicile pouvait sembler justifié au début, il n’était plus défendable aujourd’hui, compte tenu de l’âge avancé des fils. Ces derniers, décrits comme « des parasites » dans les documents judiciaires, ont maintenant deux mois pour trouver un nouveau chez-soi.

Alors, si vous pensez que vivre chez vos parents à un âge avancé est une promenade de santé, réfléchissez-y à deux fois. Cette histoire est un rappel que parfois, il est temps de prendre son envol et de prendre ses responsabilités.

Laisser un commentaire

9 + 1 =