Adieu Bangkok! Le nouveau nom de la ville va vous stupéfier (et c’est long!)

Arthur Leandri

Bangkok

L’insaisissable Bangkok, cette métropole chatoyante qui vibre au rythme incessant de ses marchés flottants, de ses sanctuaires scintillants et de ses gratte-ciels futuristes, a récemment fait parler d’elle bien au-delà de ses frontières célèbres. Si pour beaucoup, son nom évoque des images de tuk-tuks colorés filant dans des ruelles animées, il est temps de mettre à jour nos carnets de voyage : la capitale thaïlandaise est désormais à baptiser par son titre complet, un record en soi.

Le nouveau nom qui défie les dictionnaires

Alors qu’elle s’appelait communément Bangkok, cette capitale a officiellement opté pour une dénomination à décourager les plus audacieux des locuteurs : « Krung Thep Mahanakhon Amon Rattanakosin Mahinthara Ayuthaya Mahadilok Phop Noppharat Ratchathani Burirom Udomratchaniwet Mahasathan Amon Piman Awatan Sathit Sakkathattiya Witsanukam Prasit ». À vos marques pour la prononciation ! Fort de ses 168 caractères, ce nom pulvérise le record du nom de lieu le plus long du monde, nous dit le Guinness World Records. Pas de panique pour autant, le terme « Bangkok » conserve sa validité auprès des étrangers tandis que la version abrégée « Krung Thep Maha Nakhon » est celle en vogue auprès des locaux.

A lire aussi :   Coupure d'électricité : Comment obtenir une indemnisation ?

Entre tradition et nécessité pratique

Ce changement n’est pas sans raison ni sans controverse. Enraciné dans la langue de Pali et de Sanskrit, le nom octroyé à cette métropole porte en lui toute la magnificence et la splendeur attribuées à ce carrefour d’Asie. Recouvrant une signification poétique, il évoque la résidence de divinités et l’éclat de pierres précieuses. Cependant, certains observateurs y voient également une mainmise croissante de la monarchie et de l’armée sur la société thaïlandaise, un sujet de discorde depuis l’ascension de Rama X au pouvoir.

Navigation au cœur de la métamorphose

Les voyageurs prenant le train découvriront que la gare centrale de la ville a cédé la place à une nouvelle structure baptisée « Krung Thep Aphiwat », rendant hommage au nouveau nom bien que les quais indiquent encore l’appellation traditionnelle de Bangkok. Les aéroports, quant à eux, résistent au changement, maintenant le nom initialement connu pour épargner aux touristes une éventuelle confusion, garants d’une familiarité nécessaire en terre étrangère.

Laisser un commentaire

4 + 4 =