Après 20 ans le corps d’un homme autrichien est retrouvé après la fonte d’un glacier

Pascal Durand

Après 20 ans le corps d'un homme autrichien est retrouvé après la fonte d'un glacier

En montant le glacier du Schlatenkees, à près de 2900 mètres d’altitude dans le Tyrol autrichien, un guide de montagne a été confronté à une trouvaille macabre le 18 août 2023 : un homme emprisonné dans la glace depuis deux décennies.

Il s’agit probablement d’un randonneur de 37 ans qui s’était volatilisé en 2001. Ses effets personnels, tels que son sac à dos et ses cartes d’identité, ont été retrouvés non loin de là, facilitant ainsi le travail des enquêteurs. Cependant, pour confirmer son identité, des tests ADN sont actuellement en cours.

Fonte des glaciers : l’étau du passé se desserre

Ce n’est pas une découverte isolée. Depuis quelque temps, les corps de randonneurs disparus refont surface dans les montagnes. Par exemple, en juin dernier, des restes humains ont été localisés sur le même glacier. Et ce n’est pas tout : fin juillet, en Suisse, le cadavre d’un alpiniste allemand, perdu depuis 1986, a été retrouvé. Alors, quel est le facteur déclencheur de ces trouvailles consécutives ? La réponse est claire : le changement climatique.

A lire aussi :   Un pilote d'United Airlines attaque avec une hache une barrière d'aéroport (vidéo)

Des glaciers en déclin : un triste record

Les statistiques sont inquiétantes. Selon le Club alpin autrichien, le glacier du Tyrol a reculé de près de 89,5 mètres en 2021-2022, soit une perte d’environ 5% de sa superficie totale. Une réduction sans précédent depuis 1891. Si les émissions actuelles de gaz à effet de serre persistent, plus de 80% des glaciers mondiaux pourraient disparaître d’ici 2100. Toutefois, il existe une lueur d’espoir : si l’objectif de l’Accord de Paris est respecté, à savoir limiter le réchauffement à 1,5°C, la moitié des glaciers pourrait être préservée.

Laisser un commentaire

7 + 1 =