Attention: Ce chef-d’œuvre monstrueux des 2000 va disparaître de Netflix!

Arthur Leandri

Netflix2

Au crépuscule de son temps passé sur Netflix, « There Will Be Blood » s’apprête à tirer sa révérence, laissant derrière lui la marque indélébile d’une oeuvre cinématographique d’exception. Réalisé par le visionnaire Paul Thomas Anderson, ce bijou du 7ème art, acclamé par le public et la critique, fait ses adieux à la plateforme de streaming. Alors, pourquoi ce départ marque-t-il tant les esprits et quelle est la substance de ce film qui a valu à Daniel Day-Lewis un Oscar du meilleur acteur en 2008 ?

La consécration d’un réalisateur de talent

Dans la strate la plus haute de la filmographie de Paul Thomas Anderson, « There Will Be Blood » se dresse comme un pilier, captivant et complexe. Toutefois, capturant l’essence de l’ambition et de l’avidité humaine, le film ne cherche pas à capturer uniquement la beauté cinématographique, mais aussi les profondeurs tumultueuses de la nature humaine.

A lire aussi :   Entrapped sur Netflix : le retour explosif d'une légende après une longue attente !

Une oeuvre à l’image de l’Amérique

L’histoire, tirée du roman « Oil! » de 1927, nous plonge dans la vie de Daniel Plainview, un homme assoiffé de richesses pétrolières. À l’aube du 20ème siècle, il traverse le paysage californien, se heurtant à un jeune pasteur nommé Eli Sunday. Cette confrontation devient le symbole d’une lutte entre deux extrêmes : le matérialisme et la spiritualité, chacun portant un fanatisme à son paroxysme.

Un plébiscite unanime

La sortie de « There Will Be Blood » fut saluée par une critique unanime pour sa valeur artistique, son esthétique léchée récompensée par un Oscar de la meilleure photographie, et sa partition musicale vibrante, fruit de la collaboration avec Jonny Greenwood, membre de Radiohead.

La quintessence du jeu d’acteur

Quant à la performance de Daniel Day-Lewis, elle fut non seulement une consécration mais aussi la preuve irréfutable de sa suprématie dans l’art dramatique. Son incarnation de Daniel Plainview reste un témoignage vivant de sa capacité à naviguer dans l’éventail complet des émotions humaines avec une justesse envoûtante. À ses côtés, Paul Dano, bien que plus jeune, a livré une interprétation brillante, apportant une dimension supplémentaire à l’histoire avec les rôles des jumeaux Paul et Eli Sunday.

A lire aussi :   Netflix : "Strong Girl Nam-Soon" ce K-drama s'annonce comme le prochain carton !

Un au revoir imminent

À l’approche du 15 décembre 2023, « There Will Be Blood » s’éloignera du catalogue Netflix, offrant une dernière chance de redécouvrir l’un des plus grands films du 21e siècle sur la plateforme. Ne manquez pas l’occasion de vous immerger une dernière fois dans cet épique récit avant qu’il ne disparaisse des écrans de Netflix.

Laisser un commentaire

5 + 3 =