Bas-Rhin : Le nom d’un bar trop proche de « Peaky Blinders » crée le buzz et doit changer !

Coralie Marechal

Pinky ladies

Imaginez-vous ouvrir un bar inspiré par votre amour pour les casquettes et vous retrouver au cœur d’une bataille juridique avec les producteurs d’une série télévisée mondialement célèbre. C’est exactement ce qui est arrivé à Marine Prat, une jeune femme de 29 ans en Alsace.

Quand « The Peaky Ladies » devient un problème

Marine a nommé son bar « The Peaky Ladies », sans penser à la série populaire « Peaky Blinders ». Pourtant, la société de production britannique derrière la série n’a pas tardé à réagir. Elle a reçu un courrier sérieux d’un cabinet d’avocats, affirmant que le nom de son bar pourrait prêter à confusion et s’opposer à la marque déposée auprès de l’Institut national de la propriété industrielle (Inpi).

Un changement de nom avec le sourire

Plutôt que de se battre contre une grande société de production, Marine a décidé de prendre les choses avec humour. Elle a commenté que la situation était « assez drôle » et a choisi de renommer son bar en « The P. Ladies », éliminant ainsi le problème potentiel. Malgré ce petit revers, Marine reste optimiste et a même lancé une invitation amusante : si Cillian Murphy, l’acteur principal de la série, souhaite visiter son bar, elle serait ravie de lui servir un verre.

A lire aussi :   Un vers de 8 cm retrouvé dans le cerveau d'une australienne !

Alors, si vous vous trouvez en Alsace, pourquoi ne pas faire un arrêt au « The P. Ladies » ? Qui sait, peut-être aurez-vous la chance de croiser un membre du célèbre gang de Birmingham !

Laisser un commentaire

+ 28 = 35