Ce barrage en Chine est si grand qu’il perturbe la rotation de la Terre !

Arthur Leandri

planète terre

Un projet titanesque, un chantier colossal, une prouesse technologique sans précédent. Le monde de l’énergie est en ébullition. Un barrage en Chine, de proportions gigantesques, est en passe de modifier légèrement la vitesse de rotation de notre planète. Oui, vous avez bien lu. Comment est-ce possible ? C’est ce que nous allons découvrir ensemble dans cet article.

Le barrage des Trois Gorges, un titan de béton et d’eau

Le barrage des Trois Gorges, situé sur le fleuve Yangzi Jiang, a de quoi impressionner. Avec ses 181 mètres de hauteur, ses 2 335 mètres de longueur et sa capacité de stockage de 39,3 milliards de mètres cubes d’eau, il est le plus grand barrage du monde. Un titre qui n’est pas usurpé, car ce gigantesque édifice a nécessité la mobilisation de millions de tonnes de béton et d’acier.

Mais le barrage des Trois Gorges n’est pas seulement une prouesse architecturale. C’est aussi une centrale hydroélectrique d’une capacité de production d’énergie sans précédent. Avec ses 22,5 GW de puissance installée, il est capable de produire annuellement plus de 100 milliards de kWh d’électricité.

A lire aussi :   Les édulcorants artificiels : amis ou ennemis?

La construction du barrage des Trois Gorges, un projet pharaonique

La construction du barrage des Trois Gorges fut un projet monumental. Démarré en 1994, le chantier a duré près de 20 ans et coûté la bagatelle de 37 milliards de dollars, selon la Banque Mondiale. Plus de 1,3 millions personnes ont dû être relogées pour permettre sa réalisation.

Une fois achevée, la mise en eau du barrage a nécessité de remplir la retenue avec 39,3 milliards de mètres cubes d’eau. Une opération de remplissage titanesque, qui a eu un impact significatif sur la rotation de la Terre.

L’impact du barrage des Trois Gorges sur la rotation de la Terre

L’effet d’un tel volume d’eau, concentré en un seul point de la planète, est plus significatif qu’on pourrait le penser. Selon des calculs réalisés par la NASA, la mise en eau du barrage des Trois Gorges aurait modifié la vitesse de rotation de la Terre de 0,06 microsecondes par jour. Cet effet, bien que minime, est tout de même mesurable grâce à nos instruments de mesure ultra-précis.

Ce phénomène, connu sous le nom d’effet de la distribution des masses sur la rotation de la Terre, n’est pas nouveau. En effet, chaque fois que la répartition des masses sur la planète est modifiée, que ce soit par la construction d’un grand barrage ou par le mouvement des plaques tectoniques, la rotation de la Terre est légèrement perturbée.

A lire aussi :   Découvrez ces 9 plantes étonnantes aux propriétés incroyables !

Vers une multiplication des grands barrages ?

Le cas du barrage des Trois Gorges pose la question de l’impact de ces grands projets d’ingénierie sur notre planète. Avec la montée en puissance des sources d’énergie renouvelables, comme l’hydroélectricité, de nombreux pays pourraient être tentés de suivre l’exemple de la Chine.

Mais ces projets ne sont pas sans conséquences. Outre l’impact sur la rotation de la Terre, la construction de grands barrages a également des conséquences environnementales et sociales considérables. Des milliers de personnes sont souvent déplacées, des écosystèmes entiers sont détruits et des cours d’eau sont modifiés.

Alors, faut-il continuer à construire de grands barrages ou faut-il plutôt se tourner vers des solutions plus respectueuses de l’environnement ? La réponse n’est pas évidente et dépendra des choix que nous ferons en matière de production d’énergie dans le futur.

Le barrage des Trois Gorges a littéralement changé la face du monde. Pas seulement en termes d’apport en électricité ou d’exploit de construction, mais aussi en modifiant la rotation de notre planète. Si le phénomène reste à l’échelle microscopique pour nous, il n’en est pas moins réel. Et il soulève des questions essentielles sur l’impact de nos choix en matière de production d’énergie. Alors, prêts à faire tourner la planète dans l’autre sens ?

Laisser un commentaire

− 3 = 2