Dix jours avant son mariage en Italie, le chien dévore le passeport du futur marié

Pascal Durand

Golden retriever

Que vous soyez à la veille d’un long voyage ou d’une escapade de fin de semaine, vos documents sont précieux. Et Donato Frattaroli et sa fiancée Magda Mazri l’ont appris à leurs dépens.

Le passeport, un sésame pour l’amour et le voyage

Tout avait commencé de manière idyllique. Les préparatifs étaient en cours pour un mariage qui promettait d’être mémorable à la fin du mois d’août, dans la charmante Italie. Tout semblait aller comme sur des roulettes pour ce couple originaire de Boston… jusqu’à ce que leur golden retriever Chickie, âgé d’à peine un an et demi, décide de s’offrir un petit en-cas très spécial.

En rentrant chez eux, quelle ne fut pas leur surprise de trouver Chickie en train de dévorer… le passeport du futur marié ! L’amour, dit-on, peut surmonter bien des obstacles. Mais sans ce précieux document, le voyage vers l’amour et l’Italie s’annonçait compliqué.

A lire aussi :   Les crocodiles peuvent-ils détecter la détresse des bébés ? C'est ce qu'affirment des scientifiques français !

Les démarches en mode express : une course contre la montre

Le mariage en danger, le compte à rebours a commencé. « Nous devions partir quelques jours plus tôt », confie Magda, « pour tout finaliser, pour que tout soit parfait. Et là, c’est le chaos ». Espérant encore pouvoir voler vers l’Italie à temps pour leur grand jour, le couple s’est lancé dans des démarches frénétiques.

Les contacts politiques locaux, comme le membre du Congrès Stephen Lynch et le sénateur Ed Market, ont été alertés. « Ils ont été fantastiques », admet Donato, « Ils sont en contact avec le Département d’État pour accélérer le processus ».

Mais, comme dans toute bonne histoire d’amour, l’espoir demeure. Magda se veut optimiste : « Je refuse même de penser à un plan B. D’une manière ou d’une autre, nous irons en Italie vendredi ». Leur histoire rappelle celle de Frédérik Houle, au Canada, qui a eu le malheur de retrouver son passeport en lambeaux 36 heures avant son vol, grâce à son chien. Elle aussi a réussi à surmonter cet obstacle et prouve que parfois, les miracles peuvent se produire.

Laisser un commentaire

76 + = 78