Imposteur kenyan se fait passer pour avocat et gagne tous ses procès !

Pascal Durand

avocat

Imaginez-vous dans une salle d’audience, assistant à un procès mené par un avocat qui, malgré son absence de diplôme en droit, remporte chaque affaire à laquelle il participe. C’est l’histoire incroyable d’un jeune Kényan qui a réussi à tromper le système judiciaire de son pays.

Un talent caché révélé

Un jeune homme, Brian Mwenda, a été arrêté par la police kényane après avoir usurpé l’identité d’un avocat légitime. Sans aucun diplôme en droit, il a utilisé le profil de Brian Mwenda Ntwiga, un véritable avocat inscrit à la Law Society of Kenya (LSK), l’association principale des avocats professionnels du pays. Malgré son manque de qualifications officielles, le faux avocat a brillamment plaidé devant les tribunaux kényans, remportant pas moins de 26 procès devant diverses juridictions. Il a réussi à accéder au portail de l’association d’avocats professionnels, falsifiant les détails du compte de l’homme portant le même nom, avant de télécharger sa propre photo et de prétendre avoir une formation en droit.

A lire aussi :   Obano, la girafe du parc de Branféré, parie sur une victoire française au Mondial de rugby

La vérité éclate

La supercherie a été découverte par le « vrai » Brian Mwenda Ntwiga, qui a contacté la LSK après avoir constaté des modifications sur son compte. L’usurpateur, surnommé le « Mike Ross africain » en référence au jeune avocat de la série « Suits », a été défendu par un homme politique controversé, l’ancien gouverneur de Nairobi, Mike Sonko. Accusé de trafic de drogue et de blanchiment d’argent, ce dernier a soutenu que ceux qui critiquaient le « faux avocat » étaient des « idiots », car il s’agissait d’un « citoyen respectueux des lois ».

Alors, vous, cher lecteur, seriez-vous prêt à faire confiance à un avocat sans diplôme s’il avait un tel taux de réussite ? Cette histoire nous rappelle que parfois, le talent peut surpasser les qualifications sur papier.

Laisser un commentaire

57 − = 52