IRM Fatal : Elle en sort avec une balle logée dans les fesses!

Arthur Leandri

IRM

Certains récits parviennent encore à nous étonner par leur caractère peu commun. Celui-ci pourrait aisément figurer dans l’anthologie des événements les plus insolites : une femme, lors d’un examen médical de routine, s’est retrouvée avec une balle logée dans la fesse. La scène, surréaliste, s’est produite dans l’enceinte d’un hôpital alors qu’une IRM était en cours. Voilà un incident qui soulève des questions sur la sécurité et les protocoles dans nos établissements de soins.

Une innocente IRM tourne au drame

Que se passe-t-il lorsque technologie de pointe et imprudence se rencontrent ? Le diagnostic est sans appel : un accident inattendu. Et pour cause : il a été rapporté qu’une patiente, âgée de 57 ans, a subi plus qu’une simple imagerie par résonance magnétique. Tandis qu’elle s’apprêtait à pénétrer dans le scanner, le métal de l’arme qu’elle portait sur elle, attiré par le puissant aimant de la machine, a provoqué la libération impromptue d’une balle qui s’est nichée dans son postérieur.

A lire aussi :   Vous n'imaginerez jamais l'intérieur de cette maison bretonne!

L’incident, bien qu’il puisse prêter à sourire, met en lumière une réalité moins amusante : la nécessité d’une vigilance accrue concernant les objets métalliques autour des équipements médicaux fortement magnétiques.

Quand la technologie médicale rencontre l’inadvertance

Des questions sur la sécurité dans les établissements de soins émergent logiquement suite à cet événement, pour le moins, extraordinaire. Il est notoire que les machines IRM peuvent se transformer en pièges potentiellement mortels lorsque les protocoles de sécurité ne sont pas suivis. D’autres cas, à l’image de ceux survenus à São Paulo et San Francisco, ont abouti à des accidents graves, voire tragiques, impliquant des objets métalliques et des appareils IRM.

En tirant des leçons de ces imprudences, on rappellera l’importance de répéter inlassablement les consignes de sécurité et de mener des contrôles rigoureux afin d’éviter que le scénario ne se reproduise.

Le rétablissement prompt d’une patiente chanceuse

Heureusement, et c’est sans doute là le seul élément réconfortant de cette histoire, la patiente n’a été que légèrement blessée. Elle a su récupérer de cet incident aussi spectaculaire qu’improbable, non sans laisser derrière elle une histoire qui, à coup sûr, continuera à alimenter les discussions sur les bonnes pratiques à adopter en milieu hospitalier.

Laisser un commentaire

− 1 = 2