Les superhéros déjantés de « The Boys » se lancent dans un spin-off au Mexique

Pascal Durand

The boys

Les aficionados de l’univers satirique et brutal de « The Boys » vont prochainement plonger dans de nouvelles aventures explosives. Alors que le paysage de la télévision en streaming est constellé de séries de superhéros, Amazon Prime Video vient de jeter un pavé dans la mare en confirmant l’arrivée d’un nouveau spin-off baptisé « The Boys: Mexico ». Préparez-vous, car la lutte contre la corruption surhumaine va prendre un coup de chaud avec des rebondissements aux couleurs du Mexique.

Les coulisses du tant attendu spin-off

Dénicher la genèse exacte des fictions qui nous captivent s’avère parfois aussi fascinant que les récits eux-mêmes. Pour ce qui est de « The Boys: Mexico », c’est Gael Garcia Bernal, figure emblématique du cinéma latino, qui dévoile dans les lignes de « Variety », un tout nouvel horizon pour la franchise. En endossant simultanément les rôles de co-producteur et acteur, Bernal exprime son enthousiasme débordant : « Je suis vraiment emballé par ce projet et ce que nous allons en faire, parce qu’en Amérique Latine, on peut faire des choses très intéressantes. »

A lire aussi :   The Boys saison 4 : Découvrez tout ce qu’il faut savoir !

L’alchimie à l’écran promet d’être des plus intéressantes avec la collaboration de Diego Luna, également acteur de « Rogue One: A Star Wars Story ». Bien que leurs rôles demeurent enveloppés de mystère, leur implication est certainement un gage de dynamisme et d’authenticité pour la série.

Un univers en pleine expansion

L’engouement pour « The Boys » ne s’est jamais démenti depuis ses débuts en 2019. Inspirée de la bande dessinée d’Ennis et Robertson, la série TV a su séduire un large public avec sa critique acerbe de la société et ses personnages aux antipodes des héros traditionnels. Les super-héros y sont dépeints comme des célébrités corrompues, avides de pouvoir et d’influence, laissant derrière eux plus de chaos que de justice.

Évoluant au sein de cet univers dystopique, les spin-offs n’ont pas tardé à voir le jour. Après « Diabolical », bouquet de folie animée, et « Gen V », qui explore la jeunesse décomplexée des superhéros, le terrain est ainsi préparé pour « The Boys: Mexico ». Ce projet promet d’explorer de nouvelles facettes de cet univers déjà riche, et ce, à travers le prisme d’une culture vibrante et tumultueuse.

A lire aussi :   « LOL : qui rit, sort !» de retour après les polémiques de la saison 3

Tandis que le scénario reste sous voile, une chose est sûre : il sera ancré dans la langue et la terre mexicaines. Les fans devront patienter jusqu’en 2024 pour savourer la quatrième saison de la série initiale, la suite de « Gen V », et, toute l’industrie l’espère, le grand début de « The Boys: Mexico ». La conquête des audiences par Amazon Prime Video se poursuit, façonnant ainsi un avenir où les superhéros ne sont décidément plus ce qu’ils étaient.

Laisser un commentaire

77 − 75 =