Le journaliste Martin Weill laisse une pro-Trump sans voix



À Los Angeles, Martin Weill a tendu son micro aux pro-Trump. Parmi ces soutiens, une femme tenait une pancarte contenant "L'islam n'est pas une religion pacifique, fermez les frontières". Le journaliste de Quotidien rappelle qu'il n'y a jamais eu d'attaque terroriste commise sur le sol américain par un ressortissant des sept pays musulmans concernés par le "Muslim Ban". Il rappelle aussi que l'Afghanistan n'est pas concerné par le décret. Et là, la militante reste sans voix.



Le lecteur de video a des problèmes de chargement...


Commentaires Facebook :


Dernières vidéos



A voir galement :