Pendant combien de temps peut-on tenir sans manger ?

Pascal Durand

Faim

Bonjour à tous! Aujourd’hui, on lève le voile sur une question que vous vous posez peut-être : combien de temps peut-on vivre sans manger ? Il faut dire que la nourriture joue un rôle primordial dans notre vie. Elle nous donne les ressources nécessaires pour vivre, travailler, bouger, penser… Mais que se passe-t-il réellement dans notre corps si on arrête de manger ? Et plus encore, combien de temps peut-on survivre sans consommer aucune nourriture ?

Un organisme sans nourriture, c’est un organisme sous stress

D’abord, il faut comprendre que notre organisme ne peut pas se passer de nourriture. Certains prodiges à travers le monde prétendent ne pas manger pendant des mois, voire des années, mais ces cas restent exceptionnels et intriguent toujours autant les scientifiques. Pour le commun des mortels, la faim se fait sentir bien avant cela.

A lire aussi :   "Le mystère des trous noirs : ce que la science sait et ignore encore

Notre corps est une machine complexe qui a besoin de carburant pour fonctionner, et ce carburant, c’est la nourriture. Sans elle, notre organisme doit puiser dans ses réserves, et ces dernières sont loin d’être inépuisables. Au fur et à mesure que la privation de nourriture se prolonge, notre corps passe par différentes étapes, toutes plus stressantes les unes que les autres.

Les différentes étapes de la privation alimentaire

La préparation à la famine survient déjà six heures seulement après le dernier repas. Le corps, se rendant compte qu’il manque de glucides, commence à puiser dans les réserves de glucose, autrement dit de sucre. Cette première étape, qui dure environ 72 heures, entraîne une perte de poids rapide et importante.

Si au bout de trois jours, aucun apport alimentaire n’est enregistré, le corps entre dans une phase de survie prolongée. Durant cette période, qui peut durer plus de deux semaines, le corps va se cannibaliser lui-même. Il va puiser dans les réserves de graisse, puis dans les muscles, pour créer du glucose et produire de l’énergie. Cette phase s’accompagne d’une perte musculaire importante, qui ralentit le fonctionnement de l’organisme.

A lire aussi :   Ces inventions qui ont changé le monde : une rétrospective

Enfin, si la famine se prolonge encore, le corps entre dans une phase de survie critique. L’organisme continue de puiser dans ses protéines pour obtenir de l’énergie, au point de menacer ses propres fonctions vitales. On estime que les limites sont atteintes quand 30 à 50% des protéines sont consommées. La survie est alors grandement menacée.

Combien de temps peut-on survivre sans manger ?

En fonction de l’individu, de son état de santé, et des conditions dans lesquelles il se trouve, la durée de survie sans nourriture peut varier. Cependant, la plupart des spécialistes s’accordent à dire qu’un individu en bonne santé pourrait tenir en moyenne une trentaine de jours sans manger, à condition de s’hydrater correctement. En effet, l’eau est encore plus indispensable que la nourriture à notre organisme. Sans elle, la personne ne survivrait pas plus de 3 à 4 jours.

Attention , pour rappel se priver de nourriture n’est pas une démarche anodine et peut avoir des conséquences désastreuses sur la santé, allant de la dénutrition aiguë à la mort.

A lire aussi :   Comment faire son propre compost : un guide étape par étape

Quels sont les risques de la privation alimentaire ?

Dans un contexte de privation alimentaire, le corps est soumis à un stress intense. Les conséquences sur la santé sont multiples : fatigue intense, faiblesse, confusion mentale, problèmes cardiaques, dysfonctionnements rénaux, etc. Sans parler des séquelles psychologiques, qui peuvent être tout aussi ravageuses.

Sans oublier qu’au delà de la privation, le retour à une alimentation normale peut aussi être une épreuve. Le corps, affaibli, a du mal à assimiler à nouveau les nutriments. C’est le syndrome de renutrition inappropriée, qui peut également entraîner des complications graves.

Laisser un commentaire

38 + = 42