Pourquoi les chiens ont des yeux sombres ? La vérité va vous surprendre !

Arthur Leandri

Chien coup de patte

Une étude récente a mis en lumière que cette tendre fenêtre dans l’âme de nos compagnons à quatre pattes est le fruit d’une longue histoire de domestication. Un chapitre fascinant de cette saga est la transformation de la couleur des yeux du loup au chien, une métamorphose qui n’est pas sans conséquences sur notre relation avec ces fidèles amis. Mais comment cette différence chromatique influence-t-elle l’interaction entre les chiens et les êtres humains ?

La domestication et la douceur du regard

Des scientifiques de l’Université Teikyo au Japon ont exploré les subtilités de cette relation à travers l’étude des nuances de l’iris. Ils ont découvert un attrait particulier des humains pour les chiens possédant des yeux plus sombres, une couleur jugée plus amicale et enfantine. Au fil du temps, nos ancêtres auraient naturellement sélectionné les canidés aux prunelles assombries, une préférence qui aurait laissé sa marque dans le code génétique des compagnons que nous connaissons aujourd’hui.

A lire aussi :   Chasse aux ânes fugueurs : Les forces de l'ordre d'Épône sur les traces d'un troupeau espiègle!

La progression de la domestication des chiens, qui s’est amorcée il y a entre 50 000 et 15 000 ans, semble ainsi avoir été guidée par des critères esthétiques autant que pratiques. Si les loups arborent des iris clairs faisant ressortir la pupille, les chiens, eux, présentent souvent des yeux d’une teinte brunâtre, où la distinction entre pupille et iris n’est pas aussi nette.

Le regard, miroir des émotions

À y regarder de plus près, cette différence n’est pas qu’une question de beauté. Il y a une véritable interaction émotionnelle qui s’instaure. Le simple fait de croiser le regard de son chien peut induire une production d’ocytocine, cette fameuse « hormone de l’affection » semblable à celle éprouvée lors d’un échange mère-enfant.

Mais quels sont les mécanismes psychologiques derrière cette préférence pour les yeux sombres ? Les chercheurs évoquent le concept de la « familiarité », suggérant que nous pourrions être naturellement inclinés à favoriser ce trait en raison de sa prévalence. Cependant, l’étude note que des facteurs autres que la simple préférence humaine pourraient expliquer ces évolutions.

Entre science et compagnie

Les implications de ces découvertes ne se résument pas à des anecdotes sur le pelage ou l’apparence. Elles renforcent l’hypothèse selon laquelle la domestication des chiens a été un processus complexe, impliquant une multitude de facteurs comportementaux, physiologiques et, en l’occurrence, visuels.

A lire aussi :   La possibilité étonnante : votre toutou peut devenir un héros

Des tests menés auprès de participants à qui l’on a montré des images de chiens aux yeux sombres et clairs ont révélé une perception nettement plus tendre et chaleureuse envers ceux de la première catégorie, bien qu’elle n’ait pas systématiquement influencé le désir d’adoption.

Par ces découvertes, les scientifiques de l’Université Teikyo ouvrent la voie à une meilleure compréhension des critères qui ont façonné nos compagnons du quotidien. Cette étude apporte une dimension supplémentaire à la relation entre l’homme et le chien, montrant que même les nuances les plus subtiles de leur apparence peuvent avoir des racines profondes dans leur histoire partagée avec l’humanité.

Laisser un commentaire

70 − 61 =