Reacher Saison 2 : Danger ou Hit? Pourquoi vous devez l’éviter (ou pas)!

Arthur Leandri

Updated on:

The reacher

C’est ce vendredi 15 décembre que Prime Video a laché dans la nature cette nouvelle fournée d’épisodes de « Reacher », la série qui fait grandir l’ombre intimidante de son protagoniste au-delà des pages des romans de Lee Child.

Qui est Jack Reacher ?

L’ex-commandant du 110ᵉ bataillon des forces spéciales, incarné avec une présence physique incontestable par Alan Ritchson, est un colosse qui n’a d’autre maison que celle qu’il trouve sur son chemin nomade. Sans téléphone ni carte de crédit, il avance au gré de petits emplois mais ne manque jamais de se faire justice quand l’occasion se présente.

Quand les liens se resserrent

La deuxième saison ramène Jack Reacher dans un contexte personnel beaucoup plus tendu. Un message codé d’urgence l’oblige à sortir de l’ombre pour venir en aide à Frances Neagley, incarnée par Maria Sten, membre de son ancienne unité. Trois de ses camarades ont disparu ou ont été la cible de meurtres brutaux, et Reacher se retrouve rapidement impliqué dans une enquête risquée aux côtés de figures familières comme Serinda Swan et Shaun Sipos.

A lire aussi :   The Boys saison 4 : Découvrez tout ce qu’il faut savoir !

Une intensité à la hausse

Cette saison, les enjeux sont personnels et la tension monte d’un cran. Notre héros, connu pour sa force tranquille, va devoir déployer ses muscles face à des adversaires qui menacent son cercle rapproché. Cette montée de l’adrénaline ne retire rien à la série de son humour caractéristique et de ses moments d’émotion, parfois inattendus mais toujours savoureux.

Critique et amateurs s’accordent sur le fait que « Reacher » a su surprendre agréablement par son ton et sa réalisation soignée. Une mention spéciale est donnée à Domenick Lombardozzi, qui prête ses traits au flic new-yorkais Guy Russo, apportant une performance remarquée dans son affrontement avec notre héros.

À travers cette fresque musclée et attendrie, la série « Reacher » se pose donc comme une échappatoire parfaite pour les amateurs de sensations fortes, tout en offrant une humanité sous-jacente qui la rend accessible même aux cœurs les plus tendres. La question reste posée : êtes-vous prêt à suivre Jack Reacher dans son ultime confrontation ?

Laisser un commentaire

6 + 4 =