Une initiative audacieuse au Japon pour lutter contre la conduite en état d’ivresse

Pascal Durand

conduite bourré

En réponse à une tragédie familiale vieille de dix-sept ans, l’école de conduite de Chikushino à Fukuoka, Japon, s’associe avec la police locale pour aborder de manière inattendue le problème persistant de la conduite en état d’ivresse : faire boire les conducteurs, puis les mettre au volant. Un geste audacieux dans le but de démystifier l’invincibilité perçue qu’apporte l’alcool.

Jouer avec le feu pour éduquer

La démarche est inhabituelle, certes, mais les instigateurs de ce programme estiment qu’elle est nécessaire pour combattre l’excès de confiance que l’alcool peut conférer. Un problème qui remonte à 2006, lorsque trois jeunes enfants ont perdu la vie dans un accident de voiture causé par un conducteur ivre.

Pour illustrer l’impact réel de l’alcool, les journalistes Hyelim Ha et Rokuhei Sato du Mainichi Shinbun ont pris part à l’expérience. Après avoir bu une canette de bière et un verre de vin, Ha a montré des signes clairs d’une conduite altérée, malgré sa propre impression de compétence au volant. Une situation qui a été confirmée par Shojiro Kubota, le directeur de l’école de conduite, mettant en lumière les dangers sous-estimés de la conduite sous influence.

A lire aussi :   A la sortie de l'avion en Australie, une influenceuse paye une amende de 1000e .. pour une rose !

Dangereusement confiants

L’Agence nationale de la police du Japon a déclaré que la majorité des conducteurs qui boivent régulièrement sans causer d’accidents développent un faux sentiment de sécurité, les poussant à répéter leurs actions dangereuses. Une illusion fatale, car selon les statistiques, la probabilité d’un accident mortel est sept fois plus élevée lorsque le conducteur est sous influence.

Yoichi Furukawa, chef adjoint de la division de la sécurité routière, recommande de prévenir plutôt que guérir. « Réfléchissez avant de prendre ce premier verre. N’allez pas au bar en voiture, car vos chances de prendre une décision rationnelle une fois ivre sont minces. »

Conduite et pandémie : un cocktail explosif

Ce projet arrive à un moment où l’abus de substances au travail a augmenté depuis le début de la pandémie. Une réalité qui rend cette initiative encore plus pertinente.

Une prévention sur la corde raide

Tout comme vérifier la présence de punaises de lit dans votre AirBnB avant de vous installer peut vous épargner des désagréments majeurs, cette initiative japonaise vise à vous faire réfléchir deux fois avant de prendre le volant en état d’ivresse. Le message ici est clair : il vaut mieux anticiper les risques que d’en payer le prix plus tard, car en matière de conduite en état d’ivresse, le coût humain peut être incalculable.

Laisser un commentaire

2 + 7 =