Braquage choc: il vole 5 000€ au Lidl et fuit en kidnapping !

Coralie Marechal

lidl

Lorsque l’insécurité frappe, elle laisse derrière elle une onde de choc qui se propage bien au-delà des murs d’un établissement commercial. C’est ce qui s’est produit ce lundi glacial du 18 décembre à Savigny-le-Temple, en Seine-et-Marne, où la routine tranquille d’un magasin Lidl a été interrompue par un acte angoissant qui a secoué toute la communauté.

Braquage audacieux à la fermeture

La fermeture quotidienne promettait d’être routinière pour les employées du Lidl de Savigny-le-Temple, mais elle a tourné au cauchemar. Un hommme masqué et armé a fait irruption, brisant la quiétude du lieu avec une demande catégorique : être conduit au coffre.

L’intrus, dont l’identité reste encore inconnue, a révélé une démarche calculée chargée de détermination. Il a ligoté les deux employées, âgées de 31 et 42 ans, leur volant non seulement la maigre somme du jour mais également le moyen de fuite idéal : le véhicule d’une des victimes. Le butin? Approximativement 5 000 euros, selon la direction du magasin.

A lire aussi :   Vous n'allez pas le croire: Un essaim de goélands retarde l'ouverture d'un Lidl!

L’enquête en cours

Le véhicule dérobé a été retrouvé, abandonné sur l’avenue des Routoires, tandis que le suspect demeure insaisissable, s’évanouissant dans l’obscurité de cette soirée d’hiver. Les enquêteurs ont analysé le Ford à la recherche de toute trace pouvant mener à cet individu dont les actes ont perturbé la vie de deux employées et, par ricochet, celle d’une petite ville.

Malgré le traumatisme, aucun bobo physique n’est à déplorer. Les employées, secouées, ont bénéficié d’un soutien psychoogique pour les aider à surmonter cette épreuve.

Le magasin Lidl et les forces de l’ordre locaux se préoccupent intensément de la situation. Tandis que l’investigation continue à se dessiner, la menace quant à elle reste intangible mais vivace dans les esprits.

Laisser un commentaire

42 − = 41