10 endroits à visiter en Thaïlande

Pascal Durand

Updated on:

thaïlande

La Thaïlande, pays d’Asie du Sud-Est, se caractérise par ses palais royaux somptueux, ses ruines anciennes et ses temples ornés de statues de Bouddha. D’une superficie de plus de 500 000 km2, ce pays offre une culture riche et des paysages variés. Par contre, il peut être compliqué de planifier un séjour dans cette région si vous ne la connaissez pas bien. Afin de vous aider dans cette tâche, nous vous présentons les 10 régions incontournables à visiter en Thaïlande.

Bangkok, la capitale bouillonnante

Bangkok, la capitale de la Thaïlande, est une ville à la fois moderne et historique. Elle est divisée en six territoires administratifs, chacun ayant sa propre spécialité, son histoire et son expérience unique. C’est une ville connue pour ses sanctuaires richement décorés et ses rues animées. Le fleuve Chao Praya, rempli de bateaux, traverse le district royal de Rattanakosin, où se trouvent le Grand Palais opulent et son temple sacré Wat Phra Kaeo.

A lire aussi :   10 endroits magnifique à voir au pays du vert : Le Costa Rica

Pattaya, la station balnéaire animée

Pattaya est l’une des stations balnéaires les plus connues au monde et la deuxième ville la plus visitée du pays. Elle propose de nombreuses activités touristiques, dont la visite du Sanctuaire de la Vérité, un édifice religieux entièrement conçu en bois.

Phuket, l’île au sable fin

Fondée au XIXe siècle par des marchands chinois et malais, Phuket est une île thaïlandaise réputée pour ses plages de sable fin. Chaque année, des touristes du monde entier et des plongeurs se retrouvent sur cette île pour profiter des activités qu’elle propose.

Le parc national de Khao Sok, la nature à l’état brut

Situé dans la province de Surat Thani, au sud du pays, le parc national de Khao Sok s’étend sur près de 750 km2 de forêt vierge. C’est une destination idéale pour les amoureux de la nature et des grands espaces. Il n’est pas rare d’y croiser tigres, macaques, tapirs ou encore éléphants.

A lire aussi :   Comment éviter le mal des montagnes: guide en 8 étapes faciles !

Koh Phangan, l’île festive

Koh Phangan est une île du golfe de Thaïlande, connue pour ses full moon parties et ses nombreux backpackers. Plus de la moitié de sa surface est déclarée parc national, offrant de belles opportunités de randonnées et d’explorations.

Chiang Mai, la ville aux 300 temples

Située non loin de l’ancienne Route de la Soie, Chiang Mai a longtemps été un centre important de l’artisanat du pays. Avec son histoire passionnante et ses 300 temples bouddhistes, cette ville montagneuse est un incontournable du pays.

Koh Phi Phi, le paradis des plongeurs

Koh Phi Phi est un petit archipel dont les deux îles principales sont Koh Phi Phi Don et Koh Phi Phi Ley. Ces dernières sont aussi proches géographiquement que différentes en termes d’attraits touristiques. Si la première est un haut lieu de la plongée sous-marine grâce à ses nombreuses variétés de poissons tropicaux, la seconde, plus petite et inhabitée, est célèbre pour ses paysages paradisiaques, notamment mis en lumière par le film « La Plage ».

A lire aussi :   Les Ping pong show en Thaïlande : des shows controversés

Le parc national de Mu Ko Ang Thong, le joyau marin

Le parc national de Mu Ko Ang Thong est un parc national marin du golfe de Thaïlande. Il couvre 42 îles pour une superficie totale de 102 km2. Avec son eau d’azur, ses nombreuses plages et ses panoramas à couper le souffle, c’est un endroit idéal pour se détendre ou faire de la plongée.

Sunrise Beach, le spectacle du lever de soleil

Située sur la petite île de Koh Lipe, Sunrise Beach, ou Plage du lever de soleil, est considérée comme l’une des plus belles plages du pays. Réputée pour ses levers de soleil spectaculaires, elle est également fréquentée par de nombreux poissons tropicaux qui nagent à quelques mètres de la rive.

Ayutthaya, la Venise de l’Est

Ayutthaya, surnommée la Venise de l’Est, a été fondée en 1350 par le roi Ramathibodi premier qui en fit la capitale de son royaume. Détruite en 1767 par l’armée birmane, ses ruines, inscrites au Patrimoine Mondial de l’UNESCO, sont un must-see local.

Laisser un commentaire

4 + 3 =